Le développement économique en panne objet du débat salle Edith Piaf avec Jean-Marc ROUBAUD, Jean-Marc ROUMEAS et Yves CAZORLA
Le développement économique en panne objet du débat salle Edith Piaf avec Jean-Marc ROUBAUD, Jean-Marc ROUMEAS et Yves CAZORLA
Le développement économique en panne objet du débat salle Edith Piaf avec Jean-Marc ROUBAUD, Jean-Marc ROUMEAS et Yves CAZORLA
Le développement économique en panne objet du débat salle Edith Piaf avec Jean-Marc ROUBAUD, Jean-Marc ROUMEAS et Yves CAZORLA

Le développement économique en panne objet du débat salle Edith Piaf avec Jean-Marc ROUBAUD, Jean-Marc ROUMEAS et Yves CAZORLA

Il ne fallait pas être en retard pour garer sa voiture devant la salle Edith Piaf de Laudun où s'étaient donné rendez vous de trés nombreux habitants de la commune ce vendredi soir à 19h00 pour la première réunion de démocratie participative organisée par Yves CAZORLA candidat aux prochaines élections municipales à Laudun-l'Ardoise.

Il a choisi d'inviter pour cet évènement des personnalités qui ont donné un éclairage assez fidèle sur la situation économique locale avec Jean-Marc ROUBAUD qui a beaucoup travaillé en tant qu'élu sur ce territoire dont il a été le Député pendant 10 ans et Jean-Marc ROUMEAS, Président Directeur Général du groupe ROUMEAS, pour avoir le témoignage d'un chef d'entreprise sur les difficultés que traversent les entreprises de la zone industrielle de l'Ardoise.

Yves CAZORLA a tout d'abord rappelé les enjeux économiques et le rôle de la collectivité sur ce sujet. Rôle qu'elle n'assume pas aujourd'hui avec des projets de développement d'entreprise bloqués par la municipalité de Laudun-l'Ardoise mettant en danger des centaines d'emploi sur la commune, le manque de soutien aux petits artisans et au commerce local.

Jean-Marc ROUMEAS a confirmé cette situation et a fait part de son inquiétude sur le sujet en dressant un état des lieux assez sombre sur l'économie du Gard Rhodanien, en panne, obligeant les entreprises locales à se développer ailleurs par manque de décisions des élus.

Les deux hommes sont sur la même longueur d'onde et ils ont la volonté de travailler ensemble pour redynamiser l'économie locale car le potentiel est là et ne demande qu'à être exploité.

Certains points ont également attiré l'attention comme l'absence des réseaux de collecte des eaux de ruissellement qui auraient dû être réalisés avant l'implantation de l'entreprise FM Logistic et le manque de préparation de certains projets avec notamment les travaux sur la RN580 au niveau de la sortie de FM logistic avec un feu tricolore qui a du être alimenté electriquement à la sauvette par l'agriculteur voisin.

La rhodanienne a elle aussi été abordée par Jean-Marc ROUBAUD qui déplore que ceux qui s'agitaient à l'époque aux péages des autoroutes pour manifester en faveur de ce projet soient aujourd'hui silencieux alors qu'ils sont maintenant aux responsabilités.

Après les ronds points de Vénéjan, d'Orsan et de Saint Laurent des Arbres, colonne vertébrale de cet axe important pour l'économie du Gard Rhodanien, les crédits nécessaires avaient pourtant été obtenus sous l'impulsion de l'ancien Député mais rien n'a bougé depuis les dernières échéances électorales.

Le développement économique est synonyme d'emploi et les habitants de la commune en sont conscients car ils n'ont pas hésité à s'exprimer longuement en posant de nombreuses questions sur le sujet.

Le site Arcelor a aussi fait l'objet de plusieurs questions. Il n'est toujours pas complètement dépollué et donc toujours inutilisé depuis 10 ans après l'arrêt de l'exploitation alors qu'il ferait le bonheur de nombre d'entreprises avec un accès tri-modal (route, rail, fluvial) que beaucoup de communes nous envient et beaucoup d'emplois à la clé.

Le verre de l'amitié a ensuite été partagé par l'ensemble des participants venus soutenir un candidat qui sait que l'avenir de la commune de Laudun-l'Ardoise et du Gard Rhodanien passe par le développement de l'économie locale et la création d'emploi qui fait tant défaut aujourd'hui.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article