Publié par yves.cazorla.over-blog.com

Une agglo qui voit grand...

 

Le préfet du Gard, Hugues Bousiges, présentera son schéma vendredi.
Le préfet du Gard, Hugues Bousiges, présentera son schéma vendredi. (ARCHIVE)

Le préfet du Vaucluse, François Burdeyron, a posé lundi en Avignon la première pierre de ce que sera le nouvel édifice intercommunal autour de la cité des Papes. Le préfet du Gard, Hugues Bousiges, présentera lui son schéma vendredi à Nîmes. Même s’il y a de grandes chances pour que les décisions des représentants de l’État soient compatibles, voire complémentaires, nul doute (déjà) que ces projets seront amendés. Il suffit de lire les réactions des édiles concernés (lire ci-contre) pour se rendre compte que la carte définitive n’est pas encore esquissée. Tavel et Sauveterre, qui n’étaient rattachées à aucune communauté, semblent pour l’instant laisser dire et faire mais on peut s’attendre à ce qu’au moins une de ces trois communes révèle des réticences à intégrer cette grande agglo.

Michel Anastasy, maire de Saint-Laurent-des-Arbres Le fait également que le préfet des Bouches-du-Rhône n’a pas donné suite à la perspective d’associer quelques communes du nord de son département peut interroger. En quoi les communes gardoises s’inscrivent plus dans le bassin de vie avignonnais que Barbentane ou Châteaurenard ? Et pourquoi Aramon reste encore isolée ? Des questions auxquelles les préfets auront certainement à répondre, eux qui ont finalement pour mission de modifier les strates administratives, comme l’explique très bien le maire de Saint-Laurent-des-Arbres, Michel Anastasy : "Avant, on avait l’État, la Région, le Département et les communes. Maintenant, c’est l’Europe, l’État, la Région et les agglomérations" (source midi libre du 20/04/2011)."

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article