Publié par yves.cazorla.over-blog.com

Un obus de la Seconde Guerre Mondiale déterré à L’Ardoise

 

obus-ardoise.jpg

Un obus datant de la Seconde Guerre Mondiale a été découvert à L’Ardoise. (PHOTO : D. F.)

 

 

C’est un bruit métallique qui a alerté les ouvriers aux commandes d’un tractopelle, œuvrant sur la commune de L’Ardoise sur un chantier jouxtant le chemin de fer après le premier passage à niveau dans le sens Bagnols/Avignon, hier aux alentours de 11 h. En observant le trou creusé par la pelle, ils ont découvert un obus de 33 cm, datant visiblement de la Seconde Guerre Mondiale. Aussitôt, les gendarmes de la communauté de brigades Laudun/Bagnols-sur-Cèze sont intervenus sur les lieux.

Un périmètre de sécurité a été dressé, les services de la préfecture du Gard alertée et les démineurs de la sécurité civile appelés à la rescousse. En attendant l’arrivée de ces derniers les forces de l’ordre ont demeuré sur le terrain.

En effet, si la dangerosité de l’arme demeurait faible, cette dernière se trouvait néanmoins à 4 mètres du chemin de fer et à une dizaine de mètres des premières habitations. Selon une source proche du dossier, la position de l’obus, enterré de manière verticale limitait les risques pour les habitations. Néanmoins, le soleil étant fort, le risque de la déflagration se trouvait bien réel. En attendant que l’obus soit récupéré par les services compétents, les bavardages entre anciens de la commune ont comblé l’attente. Selon certains, pendant la Seconde Guerre Mondiale, les résistants ont fait sauter à cet endroit un train ennemi qui transportait des obus. Pour d’autres, la zone a été bombardée par des avions anglais. Nul doute que l’analyse de l’obus permettra de déterminer sa provenance et de retracer cette part d’Histoire locale.

En fin d’après-midi, les démineurs de la sécurité civile étaient sur place et ont pu extraire l’obus du lopin de terre. Les travaux inhérents au chantier ont pu reprendre normalement ce matin (source Midi Libre du 16/06/2011).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article