Publié par yves.cazorla.over-blog.com

Laudun-l'Ardoise | Le groupe "Laudun l'Ardoise Avenir" a émis le 10 février 2012 son article pour la tribune de la revue municipale de mai 2012

  urne municipale 1

Les électeurs trompés à Laudun-l'Ardoise

 

Le groupe d'opposition Laudun l'Ardoise Avenir a émis sa tribune qui paraitra dans le prochain bulletin municipal.

Lisez le texte de 3500 caractères espaces compris (restrictions imposées par M. le Maire) ci-dessous :

 

Les Électeurs trompÉs

 Nous tenons à informer l’ensemble des habitants de notre commune que le groupe d’opposition comporte un membre de moins depuis le 25/10/2010. M. Yves FAURE avait ce jour-là manifesté son souhait de quitter notre groupe pour, selon ses propres termes : « une opposition plus constructive et dans l'intérêt du village et des Laudunois ». Depuis cette annonce nous n’avons pas communiqué sur le sujet mais nous avons constaté qu’il a toujours voté pour les délibérations proposées par la majorité municipale et qu’il lui a même donné un pouvoir de voter en son absence. Très constructif en effet. En outre, le 18/04/2011, M. le Maire le confirmait : « vous êtes 4 maintenant dans l’opposition ». Les électeurs sont trompés par cette attitude qui donne un membre de plus à la majorité. Par respect pour nos concitoyens, il serait normal qu’il démissionne afin de permettre à un membre de l’opposition, la vraie, de prendre place au conseil municipal conformément au souhait des électeurs.

 

L’Ardoise À l’abandon

Depuis le 9/06/2011, les travaux sur le pluvial enterré n’ont pas repris à l’Ardoise. Reprendront-ils un jour ? Nous vous en faisions part dans la dernière revue municipale et l’incompétence de la majorité est aujourd’hui confirmée sur ce dossier. Il faut rappeler que la commune devait notamment assurer l’assistance à maitrise d’ouvrage avec un cabinet privé rémunéré (délibération du 18/12/2009). M. le Maire se perd aujourd’hui en explications contradictoires pour justifier l’arrêt des travaux mais il ne convainc personne. Il est plus à l’aise quand il s’agit de parler de « grands » travaux entrepris sur la commune avec photos, discours et petits fours. Force est de constater que la communication du premier édile est plus soignée que le travail sur le terrain où chaque élu est attendu.

 

Un budget gonfLÉ À bloc

La majorité municipale a mis en vente plusieurs biens communaux en 2011. Les maisons Pascal et Vincent rue Montesquieu, la villa moyen à l’Ardoise et la maison de l’archéologie rue Joliot Curie ont fait rentrer environ 850 000 euros dans les caisses de la commune qui s’ajoute aux 500 000 euros annuels dus aux 20% de hausse d’impôts de début de mandat. Nous veillerons à ce que cette somme importante soit utilisée à bon escient.

 

Les IndÉsirables

Tous les élus des communes qui composent la communauté de communes RCL et une grande partie des élus des communes voisines, ont reçu une invitation pour assister à la cérémonie des vœux RCL. Tous, sauf les élus d’opposition. Il faut croire que le discours fait à cette occasion ne concerne pas toute la population de notre commune mais seulement la partie qui a voté pour la majorité municipale. Qu’en est-il de la note de frais de cette journée ?

 

Droit de réponse

Plusieurs habitants nous ont fait part de problèmes de sécurité sur la commune. Ils ont informé M. le Maire de ces situations mais il semblerait qu’il ne réponde pas aux demandes de ses administrés. Il s’agit de la mise en place de passages piétons pour l’accès à l’abri bus du rond point de la rue Boulogne, d’un éclairage dans une zone obscure des bastides et d’un ralentisseur rue Paul Cézanne. Nous invitons M. le Maire à mieux considérer ses administrés qui ont droit à une réponse justifiée pour toute demande.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article