Publié par yves.cazorla.over-blog.com

Non au désert politique en Gard Rhodanien

 

urne municipale 1

Après le 17 juin 2012 il sera trop tard

 

 

Le seul argument de la gauche aujourd'hui pour ces élections législatives est qu'il faut donner une majorité au Président Hollande. C'est un peu court et surtout cela ne correspond pas à la gravité de la situation économique, car la crise n'est pas finie.

Les premières mesures annoncées par le Gouvernement socialiste ont déjà semé l'inquiétude au niveau de l'Europe. La Commission Européenne n'a pas tardé à mettre en garde la France sur l'état de ses finances publiques, tout comme la Cour des Comptes présidée par un socialiste.

Les cadeaux faits ces derniers jours (allocation de rentrée scolaire, réforme des retraites, recrutement de fonctionnaires, ...) cachent l'annonce d'un matraquage des classes moyennes dés lundi prochain pour financer ces dépenses. Les dernières décisions de la Ministre de la justice (suppression des peines plancher, suppression des tribunaux correctionnels de mineurs, l'obligation de délivrer un récepissé lors des contrôle d'identité, ...) prises avant les élections législatives n'ont qu'un seul but, faire monter le score du Front National et siphonner les voies de la droite.

Les Français ne doivent pas se laisser berner par la gauche. Le 17 Juin prochain, ils doivent élire une majorité d'union U.M.P/Nouveau Centre/Parti Radical/Gauche Moderne à l'Assemblée Nationale pour ne pas concentrer tous les pouvoirs sur le parti socialiste (les grandes villes, les départements, les régions, le senat, la présidence de la république et l'assemblée nationale) qui mettraient en danger la démocratie et lui donneraient un chèque en blanc pour cinq ans alors que le pays est en pleine crise. Après, il sera trop tard.

Ne suivons pas le chemin de la Grèce et évitons : 

  • de perdre notre souveraineté et dépendre des marchés financiers,  
  • le matraquage fiscal des classes moyennes (c'est ce qui est prévu après les élections législatives après les cadeaux récemment distribués),
  • le vote des étrangers, 
  • le communautarisme qui met à mal la laïcité et nos valeurs républicaines, 
  • le laxisme aux frontières de l'Europe et la régularisation massive des sans papiers, 
  • l'impunité pour les délinquants en supprimant les peines planchers et les tribunaux correctionnels pour mineurs, 
  • de démanteler notre industrie nucléaire,
  • de perdre les fruits des efforts accomplis durant cinq ans.

 

Regardons ce qui se passe en Espagne (pays qui sort d'une gouvernance socialiste que François Hollande a dit vouloir imiter) qui est un grand pays dans un état très préoccupant et qui demande aujourd'hui l'aide de l'Europe.

Ce qui est vrai au niveau national, l'est également au niveau local, aussi, plus que jamais dans cette conjoncture, le Gard Rhodanien a besoin d'un Député qui s'oppose au laxisme, tout en sachant défendre les intérêts supérieurs de la Nation, sans pour autant se couper des préoccupations quotidiennes de chacun d'entre vous. Depuis 10 ans Jean-Marc ROUBAUD représente le Gard Rhodanien à l'Assemblée Nationale. Il a toujours été proche de vous pour partager vos inquiétudes et vous apporter sans esprit partisan son entier soutien.

Vous pouvez vérifier son activité sur le site nosdeputes.fr ou sur le site des contribuables associés qui lui donne la note de 4/5 (parmi les meilleures notes) alors que Jean-Marc ayrault (Premier Ministre), François Hollande (Président) et bien d'autres sont à 0/5.

Le Maire de Laudun, candidat socialiste, n'est pas en mesure d'apporter les réponses aux préoccupations des concitoyens et les Laudunois le constatent tous les jours dans la gestion de la commune : l'argent colossal dépensé sur un chemin privé et les mensonges dits en conseil municipal (rue des lilas, 280 000 euros), l'incohérence des projets (les halles), le retard de Laudun en comparaison avec notamment le développement de Saint Laurent des Arbres (midi libre du 07/06/2012), l'incompétence dans la préparation et la réalisation de travaux qui coutent chers à la commune (pluvial enterré de l'Ardoise), l'abandon du hameau de l'Ardoise où il a pourtant grandi, son obsession à se vanter de gagner tous les procès contre ses propres administrés alors qu'il est élu pour être à leur service et donc plutôt privilégier la discussion au tribunal, l'absence systématique aux séances du Conseil Général alors qu'il est sensé défendre les intérêts du Canton de Roquemaure à l'assemblée départementale, son obsession à se présenter à toutes les élections, ... sont autant d'arguments qui jouent en sa défaveur et qui montrent que seul son avenir est important pour lui (il a dit : "Être Député c'est le combat d"une vie". Jean-Marc ROUBAUD dit "Être Député c'est être au service des autres, par passion pour les autres". C'est toute la différence). Voter PRAT, c'est faire perdre en plus de Laudun et du Canton, la circonscription. C'est construire un désert politique autour de Laudun et du Gard Rhodanien.

En outre, le score du candidat FN Gilles Caïtucoli au 1er tour montre qu'il n'a aucune chance d'être élu le soir du 17 juin 2012. Dans ce cadre, voter Front National, c'est faciliter l'élection du candidat socialiste pour un record d'absentéisme à l'assemblée nationale et une défense du territoire proche du néant qu'aucun d'entre nous ne souhaite pour l'avenir de notre territoire.
C'est choisir exactement le contraire de ceux que vous souhaitez et encourager notamment l'obligation de remettre un récépissé aux individus lors d'un contrôle d'identité (Les forces de l'ordre vont peut-être devoir s'excuser de faire ces contrôles, c'est scandaleux). Réagissez, ne tombez pas dans le piège tendu par la gauche.


Le lien de confiance qui s'est établi durant ces deux mandats entre Jean-Marc ROUBAUD et vous a pour lui une importance primordiale qu'il a toujours voulu préserver. Soyez assurés de son implication totale durant les cinq prochaines années à défendre les intérêts de la Nation et à faire entendre la voix de notre territoire.

Sauvez le Gard rhodanien. Voter et faites voter Jean-Marc ROUBAUD.

Yves CAZORLA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article