Publié par yves.cazorla.over-blog.com

 

Lettre à Midi Libre en réaction aux deux articles publiés sur l'édition du Gard Rhodanien du 07/03/2013.

Ces deux articles commentent deux textes que j'ai publiés dans ce blog. Le premier commente le texte "Pour l'élection de Miss Gard, la municipalité a accueilli Marine Lorphelin, Miss France 2013" et le deuxième le texte "Cumul des mandats : 39 députés PS interpellent le gouvernement, pas un seul du Gard" .


 


Bonjour,


Les deux articles que vous avez publiés ce jour dans l’édition du Gard Rhodanien appellent quelques commentaires :


Je n’ai rien contre le fait qu’on mette une touche d’humour pour amuser le lecteur mais je considère que les informations que l’on publie doivent rester dans le contexte.

 

Votre premier article, vous en conviendrez, aurait dû informer le lecteur (comme je l’ai fait pour les Laudunois) sur le fait que l’opposition municipale ne faisait pas partie des nombreux invités (votre édition du 05/03/2013) pour l’accueil de Miss France et l’élection de Miss Gard, alors que vous mentionnez la présence du conseil municipal. Seulement les amis de Patrice PRAT, comme souvent, sont invités lors de ces manifestations de haute tenue aux frais des Laudunois. C’est une information que je devais porter à la connaissance des habitants de notre commune. Par ailleurs, vous aurez remarqué le commentaire sous la photo qui ne laisse aucun doute sur le sujet principal de l’article de mon blog.

 

Votre deuxième article est plus fidèle à mes propos même si vous affirmez sur la même page du quotidien que Patrice PRAT fait presque figure d’exemple sur la question du cumul des mandats.


« C’est un cumulard en puissance ». Ce sont les propos de mon blog et ils sont là pour rappeler qu’il a pratiqué la politique de la chaise vide au conseil général pendant plusieurs mois alors qu’il était candidat aux élections régionales, puis à sa succession aux élections cantonales alors qu’il annonçait en même temps qu’il serait candidat aux élections législatives. Ce qui laissait supposer qu’il était candidat à un mandat qu’il abandonnerait un an plus tard en cas de victoire aux élections législatives alors qu’il était toujours absent lors des réunions du conseil général. Il a ensuite été effectivement candidat aux élections législatives alors qu’il venait d’être réélu conseiller général toujours absent de l’assemblée départementale. Tout ceci avec un mandat de Maire et une présidence de la communauté de commune Rhône Cèze Languedoc. On remarque qu’il est candidat à toutes les élections ou presque ; il n’a pas été candidat aux élections présidentielles.


Il laisse planer le doute sur son hypothétique démission de la mairie de Laudun-l’Ardoise notamment lors de la cérémonie des vœux au forum de Laudun mais personne n’y croit parce qu’il est justement ce cumulard en puissance que tout le monde connait. C’est ce dont je parle dans mon blog et avec sa logique de chasseur de mandats, personne ne croit à une démission qui lui permettrait pourtant de respecter ses engagements. Mais est-ce bien là le plus important pour ce professionnel de la politique ?


Vous pouvez en déduire sans risque de vous tromper qu’il ne sera jamais parmi les Députés qui pense qu’un mandat parlementaire ne doit pas être cumulé avec une participation à un exécutif local et qu’il sera sans aucun doute candidat à sa succession pour les élections municipales de 2014.

 

Je souhaite que le lecteur connaisse le contexte de mes propos et qu’il ait des compléments d’informations afin de mieux comprendre le message que j’ai voulu transmettre.


Cordialement,

 

Yves CAZORLA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article