Publié par yves.cazorla.over-blog.com

Législative à Villeneuve-sur-Lot : l'UMP Jean-Louis Costes l'emporte devant le FN

La joie de Jean-Louis Costes, dimanche soir, à Villeneuve sur Lot ELECTION LEGISLATIVE VILLENEUVE SUR LOT GAGNE PAR L' UMP JEAN-LOUIS COSTES CONTRE LE FN BOUSQUET CASSAGNE COSTE EMBRASSE ALAIN MERLY DEVANT DIONIS DU SEJOUR 20130623_photo_WF5X0134

La joie de Jean-Louis Costes, dimanche soir, à Villeneuve sur Lot

Lors du second tour de la législative partielle dans la 3e circonscription du Lot-et-Garonne, Jean-Louis Costes a dominé Etienne Bousquet-Cassagne avec 53,76% des suffrages 

Le candidat UMP à la succession de l'ancien ministre socialiste Jérôme Cahuzac, Jean-Louis Costes, l'a emporté dimanche soir à la législative partielle dans la 3ème circonscription du Lot-et-Garonne par 53,76% des voix face à son concurrent FN Etienne Bousquet-Cassagne, qui récolte 48,26% des voix. 

Ce second tour a bénéficié d'une participation en hausse par rapport au premier tour avec 52,47% de votants. Le nombre de votes blancs ou nuls est lui aussi en hausse : 5624 sur 39464 votants. 

------------

>> LES RESULTATS COMPLETS :

Inscrits: 75.207
Abstentions: 35.743 (47,53%)
Votants: 39.464 (52,47%)
Blancs et nuls: 5.624 (14,25 %)
Exprimés: 33.840 (85,75%)

- Jean-Louis Costes (UMP): 18.193 voix ELU 53,76%
- Etienne Bousquet-Cassagne (FN): 15.647 voix 46,24%  

------------

Le nouveau député et maire de Fumel Jean-Louis Costes a considéré à l'issue du scrutin que "ce n'était absolument pas gagné d'avance". A propos de la percée du FN, il a remarqué que "c'est un message envoyé à la classe politique et surtout à la politique économique du gouvernement qui fait des ravages". Il a remercié aussi les électeurs de gauche "d'avoir voté pour notre candidature et de ne pas avoir choisi d'avoir sur ce territoire un député du Front National". 

Le candidat FN, qui a obtenu 46,24% des suffrages, et qui a donc gagné" plus de 7000 voix entre les deux tours avait peu avant cette annonce reconnu "une défaite au goût de victoire". "Seuls contre tous, nous progressons de manière considérable, ce qui est de très bon augure pour les échéances électorales à venir", a-t-il ajouté. Il a reçu dans la foulée un coup de téléphone de félicitations de la présidente du parti Marine Le Pen, à l'issue duquel il était en larmes, d'émotion. 

Le parti socialiste, dont le candidat Bernard Barral avait été éliminé au premier tour dimanche dernier, alors que 17 candidats se présentaient au total, a été le premier à reconnaître l'élection de M. Costes. 

De nombreuses réactions politiques se sont succédé après le scrutin, dont celle du président François Hollande, en déplacement en Jordanie. "Nous aurons à tirer toutes les leçons de ce scrutin et du second tour et du premier tour", a ainsi déclaré le chef de l'Etat. 

Jérôme Cahuzac lui-même n'est, à sa manière, pas resté absent dimanche. Il a d'abord téléphoné au journaliste du Monde Patrick Roger, rapporte celui-ci sur lemonde.fr.

Disant vivre "un calvaire", l'ex-ministre a notamment qualifié de "fariboles" des accusations portées par les socialistes locaux selon lesquelles il aurait "savonné la planche" au candidat socialiste Bernard Barral, éliminé au premier tour.

Son ami Lamine Boukhari, qui a voté pour lui par procuration dimanche matin, a indiqué, après les résultats, que l'ancien ministre "regrette tout ce qui s'est passé" (source Sud-ouest du 24/06/2013).

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article