Publié par yves.cazorla.over-blog.com

 

Franck PROUST aux Angles pour un débat sur le thème de l'Europe

 

PROUST_Les_Angle2013.jpg

 Franck PROUST pendant sa présentation sur les institutions européennes

 

 

Franck PROUST a répondu présent suite à l'invitation des jeunes actifs de l'UMP qui avaient organisé un apéritif dinatoire débat sur le thème de l'Europe aux Angles le jeudi 6 juin 2013.

 

Merci à Margaux Torres pour l'organisation et aux intervenants Monick Tapissier , Pierre Martin, Jean-Marc Roubaud et Franck Proust (Député Européen) qui a fait une présentation trés interessante sur l'Europe et ses décisions. Il a démontré qu'elles impactent notre quotidien d'où l'importance du vote qui a lieu l'année prochaine sur le renouvellement du parlement européen.

 

Le dernier exemple en date est celui concernant la décision que la Commission européenne a prise le mardi 4 juin 2013 qui prévoit l'instauration de taxes provisoires sur le solaire chinois, malgré les réticences de plusieurs Etats de l'UE et les craintes de représailles commerciales de Pékin.

La Commission européenne a décidé de prendre des mesures concrètes pour lutter contre les pratiques déloyales chinoises, qui ont déjà couté des milliers d'emplois et la fermeture de 60 usines dans le secteur en Europe.

 

 

Ci-dessous une brève description des institutions européenne :

 

Dans l'organisation institutionnelle — sans équivalent dans le monde — de l'Union européenne:

  • les grandes priorités de l'UE sont fixées par le Conseil européen, qui réunit dirigeants nationaux et européens;
  • les citoyens de l'UE sont représentés par les députés, élus au suffrage universel direct au Parlement européen;
  • les intérêts de l'UE dans son ensemble sont défendus par la Commission européenne, dont les membres sont désignés par les gouvernements nationaux;
  • les intérêts des États membres sont défendus par les gouvernements nationaux au sein du Conseil de l'Union européenne.

Établir les priorités

Le Conseil européen donne à l'UE sa direction politique globale, mais n'a pas le pouvoir d'adopter la législation. Dirigé par un président — actuellement Herman Van Rompuy, il est composé des chefs d'État et de gouvernement des États membres et du président de la Commission. Il se réunit au moins une fois par semestre, pendant plusieurs jours.

Élaborer la législation

Trois institutions interviennent dans le processus législatif:

  • le Parlement européen, composé de députés élus au suffrage universel direct, qui représentent les citoyens européens;
  • le Conseil de l'Union européenne, qui représente les gouvernements des États membres. La présidence du Conseil est assurée alternativement par chaque État membre, selon un système de rotation;
  • la Commission européenne, qui représente les intérêts de l’Union dans son ensemble.

Ensemble, ces trois institutions utilisent la «procédure législative ordinaire» (ou «codécision») pour élaborer les politiques et la législation mises en œuvre dans toute l'UE. En principe, la Commission présente des propositions de législation, qui sont adoptées par le Parlement et le Conseil. Une fois adoptés, les actes législatifs sont mis en œuvre par les États membres et la Commission, qui est chargée de veiller à ce qu'ils soient correctement appliqués (source http://europa.eu).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article