Publié par yves.cazorla.over-blog.com

 

Ce n’est pas le lancement de sa propre campagne électorale mais bel et bien celle du président de Nicolas Sarkozy, que huit des dix copains se cachant derrière le personnage de Fesseman, ont lancé, hier. Choisissant pour faire encore plus de bruit, l’un des fiefs socialistes du Gard rhodanien. Une quinzaine de jours après avoir rebaptisé les rues de Roquemaure de noms d’amoureux pour la Saint-Valentin, Laudun a été cette fois-ci la cible de Fesseman : 112 rues, 45 commerces, plusieurs administrations, « partout, les couleurs de cette campagne, annonçant que le village a été désigné pour cet incroyable événement national. Désormais, les autres candidats le savent. »
L’arme de Fesseman, c’est l’humour. Alors souriez ! Ça aide en ces temps de crise (source midi libre du 05/03/2011).

 

fesseman1.jpg

 

fesseman2.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article