Publié par yves.cazorla.over-blog.com

 

Cumul des mandats : 39 députés PS interpellent le gouvernement, pas un seul du Gard

 

Dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale. Ici le 12 février lors de l'adoption du projet de loi sur le "mariage pour tous".

39 Députés PS mais pas Patrice PRAT

 

Trente-neuf indignés.


Pas un de plus, pas un de moins. Alors que le mundillo politique de gauche ne tarit pas d’éloges sur Stéphane Hessel, trente-neuf députés PS (seulement) interpellent dans la presse François Hollande pour qu’il fasse preuve de « courage politique ».

Du jamais vu! À travers une tribune libre publiée dans Le Monde, ces parlementaires rappellent au chef de l’État son engagement électoral pour limiter le nombre des mandats en France.

Une « incongruité » nationale, unique en Europe, que le président de la République ne semble plus pressé d’abroger malgré le vote des Français et des militants socialistes.

Il faut dire que 476 députés sur 577 et 267 sénateurs sur 348 seraient directement concernés par cette réforme !

Les cumulards ont donc encore de beaux jours à vivre dans ce pays.

Au moins jusqu’en 2017, date du prochain renouvellement de l’Assemblée. Sans grand espoir d’obtenir gain de cause, les trente-neuf signataires peuvent toujours méditer la citation de l’auteur d’Indignez-vous:

«Créer, c’est résister. Résister, c’est créer.» Une définition du courage que devrait aussi apprendre François Hollande (midi libre et le monde du 28/02/2013).

 

Lire la tribune : Le non-cumul des mandats, c'est maintenant !

 

Ne chercher pas, vous ne trouverez pas le nom de Patrice PRAT, Député de la troisième circonscription du Gard, dans les signataires de cette tribune.

 

Il s'est pourtant engagé comme tous les autres Députés socialistes à démissionner de ses mandats locaux pendant la campagne des législatives. Mais les promesses sont trop difficiles à tenir pour les professionnels de la politique qui sont des cumulards en puissance.

 

Il suffit de laisser planer le doute sur le sujet comme pour mieux tromper les habitants de Laudun-l'Ardoise.

 

Yves CAZORLA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article