Publié par yves.cazorla.fr

J'ai transmis ce matin un mail à M. le Préfet du Gard pour lui dire qu'il serait plus sage de reporter le conseil municipal d'investiture au mois de mai après cette phase de pandémie et un retour à la normale pour qu'il se déroule dans de bonnes conditions avec le public comme il est coutume de le faire.

 

J'ai précisé que pour les communes dont le Maire ne change pas, ça ne devrait pas poser trop de problèmes puisqu'il est déjà en place et gère la cellule de crise concernant la pandémie de Coronavirus.

 

Pour les communes qui changent de Maire, il y a un risque non seulement avec la réunion de ce conseil municipal mais également sur la gestion de cette crise qui le mettrait dans l'inconnu avec des pouvoirs qu'il ne saurait pas mettre en œuvre.

 

En outre, un nouveau Maire ne connait pas forcément le personnel et aurait du mal à organiser cette crise.

 

J'ai continué en disant que c'est mon avis sur cette journée de samedi qui, de surcroit, fait courir des risques à tous les élus.

 

Enfin je lui ai demandé de transmettre mon avis au gouvernement.

 

Sollicité par de nombreux Maires, le gouvernement vient de nous informer ce soir que le Conseil scientifique s’opposait, pour des raisons sanitaires, à la réunion des conseils municipaux pour élire leurs maires.

 

L’élection des maires et des présidents d’intercommunalités est renvoyée à plus tard et dans l’intervalle, ce sont les maires anciennement élus qui assureront la gestion courante des affaires municipales.

 

Je pense que c'est une sage décision.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article