Publié par yves.cazorla.over-blog.com

La variante du tracé vient mordre le périmètre d'une entreprise

La variante du tracé vient mordre le périmètre d'une entreprise

Lors du conseil municipal de ce mercredi 28 juin 2017, M. le Maire de Laudun-l’Ardoise a tenu à préciser quelques éléments concernant la future déviation de l’Ardoise.

 

La variante proposée par les Ardoisiens et validée par les élus

"Concernant la déviation de l’Ardoise, une variante avait été proposée par les services de l’état pour permettre, contrairement à la DUP d’origine, de créer un rond-point à hauteur du foyer communal, ce qui avait l’avantage de ne pas couper la route départementale entre Laudun et l’Ardoise et de pouvoir aussi mieux desservir l’ensemble de la zone y compris de favoriser le redéplacement, le redéploiement des commerces de l’Ardoise dont certains souhaitaient aussi se rapprocher de la future déviation pour continuer à exister.
Donc l’intérêt de cette variante, qui avait été souhaitée par les habitants du bourg de l’Ardoise, validée aussi par les élus, avait fait l’objet d’une proposition des services de l’état, d’un impact évidemment foncier, d’un financement et a vu donc la société donc SEGARD qui était chargée d’en mesurer donc les effets sur le terrain d’une enquête auprès des propriétaires qui dans leur grande majorité étaient tout à fait vendeurs évidemment puisque la plupart sont des propriétaires fonciers qui possédaient des terrains sur place."

 

Un propriétaire bloque le tracé souhaité

"Un seul point bloquant, effectivement dont le nom vient d’être cité (M. GRIOTTO), a je dirais, fragilisé cette possibilité pour des raisons techniques que j’entends mais qui ont obligé l’état à bloquer finalement de manière provisoire cette orientation-là et qui aujourd’hui donc reste un peu en l’état sachant que j’ai demain (le 29/06) un rendez-vous avec la DREAL pour donc renégocier effectivement ce tracé qui nous paraissait être finalement le plus adapté et permettre surtout aux services de l’état de pouvoir re-rencontrer le propriétaire qui posait problème et revoir avec lui les conditions d’un passage dans ce secteur de la future déviation et pouvoir trouver tous les aménagements possibles pour pouvoir privilégier ce tracé pour pouvoir privilégier cette variante qui effectivement résout un certain nombre de problèmes et permettra surtout aussi au secteur du foyer communal de recevoir à terme sans doute là dans cette zone quelques commerces qui pourront se déplacer et favoriser peut-être aussi l’implantation d’autres activités commerciales dans l’avenir à proximité de la déviation.
Donc les choses ne sont pas figées, il faut que maintenant elles avancent parce que effectivement le calendrier doit être tenu et les études sont toujours en cours, les travaux toujours calés sur 2019, ça n’a pas changé, mais il y a lieu effectivement de lever cette problématique qui représente un propriétaire uniquement et de pouvoir permettre de passer dans ce secteur comme prévu initialement."

Précisions sur ce blocage

"Cette variante se décale légèrement vers l’ouest et qui vient effectivement toucher un certain nombre de propriétés qui ne l’étaient pas jusqu’à présent, et rogner une partie d’un terrain aujourd’hui qui est une activité économique et qui occasionne quelques désagréments effectivement à cette activité ne serait-ce que pour la circulation des véhicules autour du bâtiment qui le concerne.
En fait c’est le tracé de la déviation qui vient mordre sur le terrain en question et qui occasionnerait effectivement si c’était le cas des désagréments sur ce secteur.
Donc il convient de lever toutes les problématiques, de trouver les solutions techniques envisageables pour pouvoir maintenir cette variante et permettre malgré tout à l’activité économique qui s’y trouve de continuer à fonctionner normalement."

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article