Publié par yves.cazorla.over-blog.com

Le nouveau tracé sera connu en septembre

Le nouveau tracé sera connu en septembre

Ce soir (11/07) avait lieu le dernier conseil municipal avant les vacances et il m'a paru nécessaire d'interroger M. le Maire sur le tracé de la déviation de l'Ardoise qui vient d'évoluer et dont l'information nous est parvenue via le quotidien local midi libre.
Je souhaitais donc que M. le Maire s'exprime sur ce sujet en séance publique afin d'apporter une information plus officielle.
Je remercie midi libre qui a bien fait son travail d'information mais la communication officielle de la commune doit passer par le conseil municipal et M. le Maire a trop tendance à l'oublier.

Ci-dessous le texte intégral de notre échange sur la déviation

Yves CAZORLA : 
"Concernant la déviation de l’Ardoise, lors du dernier conseil municipal du 28 juin 2017, vous avez annoncé que vous alliez avoir un entretien avec la DREAL (le 29/06) pour renégocier le tracé et suite à l’article sur ce sujet sur le midi libre, je souhaiterais que vous fassiez connaître votre point de vue en conseil municipal. Ou en est-on ?"

M le Maire : 
"Alors mon point de vue est simple, j’ai reçu les techniciens et directeurs de la DREAL il y a donc une semaine avec qui donc nous avons acté un tracé qui respecte la liaison RD9 entre Laudun et l’Ardoise, qui ne fragilise donc pas l’accès au bourg de l’Ardoise actuel par le pont SNCF, donc la voie passera sous la route départementale actuelle.
Nous avons également acté toute une zone qui se trouve derrière le foyer communal qui sera vouée à de l’activité commerciale au reclassement des commerces actuels mais également à la création de nouveaux commerces dans un espace qui est aujourd’hui propriété de l’état ou de la commune et dans lequel notre architecte que nous rencontrons demain (12/07) sera à même d’aménager pour créer donc cet espace commercial qui était demandé par les professionnels de l’Ardoise afin de les recevoir, afin de créer donc aussi des accès qui permettent, à la fois de venir de l’Ardoise, de venir de la déviation et de pouvoir retrouver donc une activité économique aussi dans ce secteur et de la maintenir surtout dans cette zone telle que les commerçants de l’Ardoise et les habitants le demandaient.
Donc tout cela, sur le principe d’aménagement, est prévu.
Reste maintenant à faire travailler les services de l’état et également l’architecte conseil qui suit notre plan local d’urbanisme pour mettre en forme aussi l’aménagement de toute cette zone commerciale, puisque nous avons un espace, nous avons évidemment des routes, il faut qu’il y ait de la lisibilité, de la visibilité, il faut qu’il y ait des accès, il faut qu’il y ait la création aussi d’un bâtiment qui soit destiné à recevoir tous les commerces, tout cela donc va se faire là, dans les semaines à venir, afin d’être présenté aux commerçants, à la population, dès le mois de septembre pour que les choses soient actées et puissent avancer de concert avec le projet de déviation.
Voilà, donc la DREAL, qui est donc le maître d’œuvre de cette déviation, a acté donc cet espace également de commerces qui est essentiel pour l’Ardoise.
Elle va tout faire pour le rendre visible, pour y créer tous les cheminements piétonniers notamment, mais aussi les accès routiers pour le desservir.
Tout cela sera pris en compte dans le projet de la déviation, ça, c’est une évidence, et donc cet espace donc à l’arrière, au nord du foyer communal donc, sera celui voué donc à cette activité que nous avions abordée ici même."

Yves CAZORLA : 
"Le rond-point prévu au niveau du foyer communal n'existe donc plus ?"

M. le Maire :
"Non. Le rond-point n’existe plus. Il y aura un carrefour sur la route départementale actuelle qui permettra de rejoindre le rond-point qui se trouve au nord du foyer communal qui sera cet axe qui permettra, à la fois de rentrer sur la déviation, d’aller en direction de Bagnols sur Cèze ou d’Avignon et donc à l’emplacement du rond-point initialement prévu et dont vous me parlez, il y aura un carrefour à aménager sur une route qui sera départementale et qui sera limitée à 50 km/h puisqu’on est à l’intérieur du bourg."

Yves CAZORLA : 
"Quand vous aurez présenté le projet à la population au mois de septembre, est-ce qu’il sera figé ou est-ce qu’il sera encore négociable ?"

M. le Maire :
"Nous sommes là encore dans un projet qui évolue.
Donc il faudra encore trouver des modifications, alors pas évidemment de changement de tracé radical, parce que évidemment il va falloir un jour arrêter définitivement ce type de choses et ce sera le cas là, mais par contre pour modifier évidemment au détail des accès, des bâtiments, oui, on pourra encore toujours le faire à ce moment-là, bien sûr, et on mettra en concertation les commerçants, comme cela a été demandé, au cotés de la chambre de commerce et d’industrie qui les accompagne, mais également les habitants qui pourront aussi faire évoluer le projet pour ses accès , pour sa visibilité, pour le rendre plus attractif aussi."

 

midi libre du 07/07/2017

midi libre du 07/07/2017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article