Publié par yves.cazorla.over-blog.com

Lettre ouverte du comité de défense à Philippe Pécout

Encore un autre exemple du manque d'organisation et de préparation dans les dossiers importants pour la commune de Laudun-l'Ardoise.
Un manque d'organisation, un manque de préparation, pas d'anticipation, pas de communication ou très peu ; ce qui a pour effet de provoquer l'ire des habitants de la commune et les critiques justifiées de l'opposition pour quasiment tout ce qui est entrepris aujourd'hui à Laudun-l'Ardoise.
La déviation de L'Ardoise, projet qui fait partie de la "future" Rhodanienne et dont on parle depuis de nombreuses années n'échappe malheureusement pas à cette règle et comme tous les autres sujets, elle n'a pas fait l'objet, comme elle l'aurait méritée, d'une adhésion forte de la municipalité actuelle.
Nous avons fait plusieurs communications et interventions sur ce sujet notamment en conseil municipal pour que M. le Maire s'exprime enfin en public plutôt que de façon individuelle ou dans la presse sans concertation.
Malheureusement le discours n'est pas toujours le même et c'est très embêtant et très pénalisant pour l'avenir de la commune.

 

Aucune information des élus Laudunois en conseil d'agglomération

Le vice-président de l'Agglomération du Gard Rhodanien, Délégué aux PRAE et aux infrastructures de transports, également conseiller municipal à Laudun-l'Ardoise, n'a pas souhaité répondre à mes questions en conseil communautaire début juillet sur les négociations engagées avec la DREAL.
Je l'avais, lui aussi, sollicité sur la déviation lors de la délibération sur l'avenant n°1 du Contrat de Plan Etat Région (CPER) et donc la modification du financement de la déviation de l'Ardoise avec un abondement de 700 000 € de la région Occitanie.
Il n'y avait pourtant aucun piège. Il s'agissait juste de donner des informations mais je crois qu'il en était incapable parce qu'il n'y a probablement pas de concertation au sein même de la majorité communale.
Est-on vraiment saisi de ce dossier à Laudun-l'Ardoise ? Y a-t-il un pilote dans l'avion ?
Les travaux commence en 2019, les budgets sont prévus mais où va passer cette voie ? Il n'y a que 30 millions d'euros d'argent public en jeu..., une bagatelle.
Je propose à M. le Maire de l'aider en allant avec lui défendre ce dossier très important auprès de la DREAL pour que la commune parle d'une seule voie. C'est essentiel et on ne peut plus perdre de temps. Nous devons être unis sur des dossiers aussi important pour notre avenir.

 

Des questions essentielles à traiter

Des questions se posent depuis des années et il faut en prendre conscience :
- Comment ne pas isoler encore plus qu'il ne l'est aujourd'hui l'Ardoise de Laudun ?
- Comment sauver l'activité commerciale du bourg qui fait une grosse partie de son chiffre d'affaire avec le passage de la RN580 ?
- Comment accompagner ces commerces qui auront à faire face à des frais importants en cas de déplacement ?
- Comment permettre aux Ardoisiens de continuer à accéder à ces commerces le plus facilement possible ?
- Comment limiter au maximum les nuisances notamment dues au bruit généré par le passage d'un grand nombre de véhicules à une vitesse plus importante ?
En gros, comment être soucieux du devenir de ses concitoyens : En étant tout simplement le Maire de la commune, l'Ardoise y compris.

 

Les Ardoisiens n'ont toujours pas été entendus

Le quotidien local titrait le 7 juillet 2017 : "Les Ardoisiens enfin entendus !" Non, je ne crois pas.
Le comité de défense de l'Ardoise est sur le pont, car ce dossier revêt une importance capitale pour l'avenir du bourg.
Il s'adresse encore une fois à Philippe Pécout dans une lettre ouverte que vous trouverez ci-dessous pour qu'il s'exprime publiquement le 24 juillet 2017 à 20h sur le tracé de cette voie de circulation et sur l'avenir des commerçants et des Ardoisiens.
Va-t-il répondre à l'invitation cette fois-ci plutôt que d'envoyer un adjoint qui n'a pas toutes les informations ? On le souhaite vivement car c'est un sujet majeur de son mandat et toute erreur dans ce dossier aurait des répercutions irréversibles

Lettre ouverte du comité de défense à Philippe Pecout

Invitation à la réunion publique du 24 juillet 2017

midi libre du 19/07/2017

midi libre du 19/07/2017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article