Publié par yves.cazorla.over-blog.com

Schéma du tracé initial et de celui proposé par le comité de défense

Schéma du tracé initial et de celui proposé par le comité de défense

M. le Maire absent et aucun représentant de la majorité présent

La réunion publique sur le projet de déviation de l’Ardoise a eu lieu ce soir dans la salle de la mairie annexe comme prévu sans élus de la majorité municipale.
Le président Mazzoleni a déploré l'absence de M. le Maire puis a fait un bref historique du projet appelé « rhodanienne » qui comprend la déviation de l'Ardoise en précisant que "les Ardoisiens n’ont pas été entendus". 
Il rappelle qu’une variante de la déviation a été proposé en 2014 par le comité de défense pour un projet moins couteux avec un pont et un carrefour en moins et une économie substantielle d’au minimum 2 millions d’euros en comparaison avec le tracé initial.
M. Griotto, secrétaire de l’association explique que le bon sens populaire a du bon mais qu’il n’est pas entendu. 
Il considère que les" locaux" sont utiles car ils connaissent mieux le terrain et peuvent trouver des solutions intéressantes à moindre coût alors que les dessinateurs tracent les routes depuis leur bureau et méconnaissent les contraintes liées au terrain.
Il montre, sur les schémas dessinés sur le tableau blanc de la salle, tous les avantages de la variante proposée par le comité de défense en comparaison avec le tracé initial retenu par M. le Maire (voir photos ci-dessous) et notamment :


• la proximité des commerces, 
• la réduction des nuisances sonores par l'éloignement de la voie, 
• l’affranchissement des problèmes de dénivelé, 
• la moindre dévaluation du patrimoine immobilier et 
• la compatibilité avec la future 2 x 2 voies qui viendra se substituer à cette déviation et qui reliera l’échangeur de Roquemaure à Pont saint Esprit pour désenclaver le Gard Rhodanien.

 

Des plans avaient été remis à tous les participants en début de réunion (voir photos ci-dessous).
Le Président ajoute ensuite que le projet retenu a été présenté à la CCI et aux entreprises de port l’Ardoise le 5 juillet, avec la prise en compte du problème des commerçants qui font l'essentiel de leur chiffre d'affaire avec une clientèle de passage, mais toujours pas aux habitants.

 

"Les Ardoisiens sont-ils les grands oubliés"

Il pose la question : "Les Ardoisiens seraient-ils les grands oubliés de ce dossier puisque la DREAL et M. le Maire ne travaillent que sur le projet initial et non pas sur la variante proposée par le comité de défense ?"
Il informe que le comité de défense a reçu un courrier en recommandé du Maire de Laudun-l’Ardoise daté du 18 juillet 2017 qui dit que le tracé (sous-entendu "initial" selon lui) sera présenté en réunion publique en présence de toutes les instances : DREAL, CCI, architecte, etc. pour présenter à la population la future déviation prévue en 2019.
La date tardive et le choix des personnes invitées à cette réunion lui laisse penser que la solution qui sera présentée à cette occasion sera définitive.
Face à cette situation qui ne satisfait personne à l'Ardoise, le Président donne enfin un plan d’actions qui consiste à envoyer des courriers au ministre des transports, aux divers financeurs et au nouveau Député afin de les informer que la variante proposée est beaucoup plus fonctionnelle et beaucoup moins coûteuse ; ce qui va dans le sens du plan économie lancée très récemment par le Président de la république et qui ne peut pas les laisser de marbre.
Ce plan d'actions comprend en outre :


• Le lancement d’une pétition pour montrer le souhait des habitants de privilégier la variante proposée par le comité de défense, 
• Une action d’envergure, comme il a été réalisé par le passé mais encore à définir, avec le plus grand nombre pour attirer l’attention des décideurs.


Il demande aux habitants de l''Ardoise et de Laudun de leur prêter main forte sur ce dossier en s'associant aux actions à venir et en signant la pétition.

 

Intervention de MM. Scorsone (Port l'Ardoise) et Vezinet (CCI)

M. Scorsone (Port l’Ardoise) dans un premier temps et M. Vezinet (élu de la CCI et Président de port l’Ardoise) dans un second temps ont pris la parole pour expliquer tour à tour le projet qui leur avait été présenté le 5 juillet par M. le Maire et pour confirmer notamment que le pont sur la voie ferrée allant vers Laudun en face du bon coin serait maintenu ; ce qui est une bonne nouvelle mais insuffisante pour calmer la colère des Ardoisiens présents.
Ils précisent aussi qu'une passerelle sera mise en place pour créer un accès vers la future zone commerciale.
Ils informent le public que la réunion avec M. Le Maire s'est tenue suite à leur demande qui a été faite une semaine plus tôt.
Ce qui confirme que le premier édile est beaucoup plus réactif quand il est sollicité par d'autres personnes que les habitants qui lui ont pourtant donné mandat.
Dans un esprit constructif, M. Vezinet a proposé de travailler à l’avenir avec le comité de défense pour essayer de coller au mieux avec les souhaits de la population tout en précisant que ni la CCI ni port l’Ardoise ne sont décideurs sur ce dossier.
Les carences municipales appellent tous les acteurs à une plus grande cohésion pour limiter la casse sur un dossier aussi important et M. Vézinet en est conscient.
Ils ont tous les deux été remerciés pour leur présence, pour leur esprit constructif et pour les informations données, directement issues de la réunion avec M. le Maire.
J’ai été, à mon tour, gentiment interpellé par M. Vezinet qui m’a demandé si en tant qu’élu je n’avais pas plus d’infos. Ce qui semblerait plutôt logique.
Je lui ai répondu que j’étais au même niveau d'informations que la population. Aucune information n’a été donnée aux élus de la commune et il est probable que seulement une petite poignée des élus de la majorité sont dans la confidence.
La seule information que j’ai eu, m’a été donné par le quotidien local midi libre et, pour le coup, par M. Vezinet qui a assisté à la présentation du projet par M. le Maire.
Une question a été posée concernant le financement de cette opération.
Le financement de la déviation est intégré au Contrat de Plan Etat Région qui a fait l'objet d'un avenant en 2017 (voir photo jointe).
Le coût total est de 30 M€ dont 5 M€ de l'état, 5,7 M€ de la région Occitanie, 5 M€ du Conseil Département du Gard, 2 M€ de l'agglomération du Gard Rhodanien et 12,3 M€ d'autres participations dont 10 M€ sous forme de crédits État spécifiques à la sécurisation des passages à niveau.
On remarque également au passage l'aménagement du giratoire sur le carrefour de l'échangeur de Roquemaure sur la RN580 qui va résoudre de gros problèmes de sécurité sur cet axe.

 

L'inactivité des élus préjudiciable au tracé proposé par les ardoisiens

En attendant la réunion de septembre, en présence de toutes les instances, qui aura pour but de valider le projet retenu par M. le Maire, ce qui ressort de cette réunion et plus largement de tout ce dossier, c’est que M. le Maire et son équipe ont sous-estimé l’importance de ce projet et l’ont laissé de côté prendre la poussière pendant plusieurs années malgré les sollicitations des habitants de l'Ardoise.
Le problème, c’est qu'il va être difficile pour les élus de reconnaître les erreurs faites sur ce dossier depuis plusieurs années avec cette inactivité surprenante sans les mettre dans l'embarras. En sont-ils capables ? 
Il est plus facile d’imposer le tracé initial avec quelque retouches ici et là avec toutes les contraintes que ça engendre et ne pas reconnaître ces fautes inadmissibles dont l'absence de concertation avec la population qui aurait permis d'éviter tous ces problèmes.
Le "bon sens populaire" et le" manque de concertation" ont été plusieurs fois cités ce soir.
Gageons que les actions lancées suite à cette réunion auront un effet positif qui satisfasse à la fois les commerçants et les habitants du bourg très en colère qui ne demandent qu'à être "vraiment entendus".

Les deux plans distribués en début de réunion
Les deux plans distribués en début de réunion

Les deux plans distribués en début de réunion

midi libre du 26 juillet 2017

midi libre du 26 juillet 2017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article