Publié par yves.cazorla.over-blog.com

Les candidats doivent s'engager pour le territoire du Gard Rhodanien

Les candidats doivent s'engager pour le territoire du Gard Rhodanien

Lettre aux candidats pour les élections législatives des 11 et 18 juin 2017

 

Les 11 et 18 juin 2017, nous sommes appelés à choisir notre représentant à l’assemblée nationale ; celui qui va défendre les intérêts de la 3ème circonscription du Gard.

En tant qu’élu du Gard Rhodanien et au-delà des idées de politiques nationales défendues par les divers partis représentés dans ces élections, je considère que les candidats doivent s'engager sur des sujets que je qualifierais de « très importants » pour l’avenir de notre territoire :

1 – La rhodanienne, projet de voie rapide devant relier Pont Saint Esprit et l’A9, est indispensable pour le développement économique de notre territoire.

Le manque de soutien politique et les difficultés financières de l'Etat sont les deux principaux facteurs explicatifs du manque de réalisations depuis de nombreuses années.

Chaque candidat doit dire clairement comment il compte s’y prendre pour défendre ce projet auprès de l’état pour le faire enfin aboutir dans les plus brefs délais et donner un nouveau souffle à l’économie de notre territoire.

2 – Astrid : Projet de réacteur à neutrons rapides de 4ème génération qui a pour but non seulement de produire de l'électricité mais aussi de participer aux études relatives à la transmutation des déchets radioactifs.

La décision de poursuivre ce projet doit être prise en 2019 et le Centre de Marcoule s'est porté candidat pour accueillir ce réacteur. Mais il faudra une volonté politique de défendre ce dossier pour qu’il aboutisse.

Les candidats doivent s’engager sur l’avenir du nucléaire dans notre territoire, véritable poumon économique depuis des décennies en soutenant ce projet et la candidature du Centre de Marcoule pour accueillir Astrid.

3 – Le déploiement du numérique et du très haut débit : L’évolution des besoins numériques des entreprises, tels que la visioconférence, l’hébergement ou l’échange de données, conduisent à une augmentation des besoins en débit Internet qu’il convient d’anticiper et notre territoire est en retard sur ce sujet.

Le déploiement des réseaux très haut débit (THD) et le raccordement en fibre optique des zones d’activités économiques doivent répondre ainsi à des objectifs relevant autant de l’attractivité du territoire que de la compétitivité actuelle ou future de ses entreprises.

Il convient également de faciliter le développement du travail à domicile, ce n’est pas actuellement possible dans toutes nos villes et tous nos villages.

Les candidats doivent s’engager à agir dans ce sens et combler le retard accumulé dans ce domaine. C'est essentiel pour le territoire.

Il y a bien d'autres dossiers mais ceux énoncés ci-dessus nécessitent un fort soutien politique et sont d'une importance capitale pour l'avenir de notre territoire.

Je demande donc à tous les candidats aux élections législatives de la 3ème circonscription du Gard de s'engager publiquement sur ces points pour montrer leur attachement au Gard Rhodanien et éclairer les électeurs sur ces sujets locaux qui leur tiennent à coeur et dont on parle peu.

Les réponses peuvent être postées selon le souhait de chaque candidat soit dans la rubrique contact en haut de la page, soit par mail à yves.cazorla@yahoo.fr. Veuillez les présenter en 3 paragraphes, un pour chaque sujet.

Toutes les réponses feront l'objet d'un nouvel article du blog pour que tous les concitoyens puissent y avoir accès.

Merci de votre participation,

Yves CAZORLA

Conseiller municipal de Laudun-l’Ardoise

Conseiller communautaire de l’agglomération du Gard Rhodanien

 

 

Les candidats de la 3ème circonscription du Gard (source - ministère de l'intérieur) :

M. Jean ISNARD (Debout la France)
Mme Léa COMUSHIAN (Parti communiste français)
Mme Muriel DHERBECOURT (Les Républicains)
Mme Marie-Pierre MERCIER (Ecologiste)
M. Thierry BARNABÉ (Divers)
M. Marc VIOT (Ecologiste)
Mme Monique TEZENAS DU MONTCEL (Front National)
M. Anthony CELLIER (La République en marche)
M. Jean EGEA (Extrême gauche)
Mme Geneviève SABATHÉ (La France insoumise)
Mme Patricia GARNERO (Divers droite)
M. Alexandre PISSAS (Divers gauche)
Mme Frédérique LOUVARD-HILAIRE (Divers gauche)

Midi libre du 3 juin 2017

Midi libre du 3 juin 2017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article