Publié par yves.cazorla.over-blog.com

Une commission budget sans documents pour l'opposition

Une commission budget sans documents pour l'opposition

 

Pas de documents pour analyser le budget

 

Aucun document aux conseillers d’opposition pour l’analyse du budget en commission".


La commission des moyens généraux, où sont traités notamment les sujets financiers concernant l’agglomération du Gard Rhodanien, avait lieu le lundi 3 avril 2017 à la maison de l’entreprise.


Cette commission revêtait une importance capitale parce qu’il s’agissait d’analyser le budget primitif 2017 de la collectivité dont les orientations avaient été débattues lors du conseil communautaire du 27 février 2017.


La commission des moyens généraux, comme toutes les autres commissions de cette collectivité, précède toujours un conseil communautaire.


Le document de synthèse du conseil communautaire qui comprend tous les éléments pour permettre de voter chaque point en connaissance de cause, est systématiquement envoyé à tous les membres avant cette commission.


Ce document permet donc de prendre connaissance de tous ces éléments avant la commission afin de mieux comprendre l’exposé du vice-président chargé des finances et de poser les bonnes questions au moment opportun.


C’est en principe l’objectif de la commission et ça marche très bien depuis le début du mandat.


Des documents seulement pour la majorité communautaire

 

Sauf que seulement les membres de la majorité de l’agglomération du Gard Rhodanien étaient en possession de ce document lors de cette commission.


C’est-à-dire presque tous sauf deux conseillers dont moi qui n’avaient rien reçu.


Tous les élus qui me connaissent (enfin tous sauf peut-être un à Laudun-l’Ardoise) savent que j’attache beaucoup d’importance à être présent à tous les rendez-vous concernant mes mandats de conseillers municipaux et communautaires.


C’est par ailleurs la raison qui m’a poussé à ne solliciter que 3 commissions communautaires ; mon emploi du temps et mes activités professionnelles ne me permettent pas de participer à d’autres et je déteste la politique de la chaise vide.


Quand on n’est pas sûr d’honorer, on décline pour laisser la place à d’autres.


J’ai donc découvert tous les chiffres du budget 2017 à la vitesse grand V pendant cette commission qui n’a pas eu l’efficacité habituelle en ce qui me concerne.


C’était effectivement un peu rapide, d’autant que le temps était limité car une autre réunion était programmée juste après.


Je considère que ce n’est pas normal et que tous les élus quels qu’ils soient, devraient avoir un minimum d’informations pour pouvoir travailler tous les sujets.


Comme je l'ai dit, je tiens à participer et j’ai en retour le droit à l’information. C’est la démocratie et j'y tiens.

Les concitoyens ont le droit de savoir


J’ai promis que je tiendrai les concitoyens au courant à chaque fois que je n’aurai pas les moyens d’exercer mon mandat dans de bonnes conditions. Je le fais encore une fois aujourd’hui. (Composition des commissions communautaires)


Pour info : Je suis le seul représentant de Laudun-l'Ardoise dans cette commission. Les autres membres de notre commune n'ont pas jugé utile d'en faire partie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article