Publié par yves.cazorla.over-blog.com

Débat d'orientation budgétaire (1) - Laudun-l'Ardoise

Ce soir à 18h00 le Conseil municipal s'est réuni à la médiathèque pour le débat d'orientations budgétaires.

Ce débat permet d’informer l’assemblée sur la situation financière de la collectivité et de présenter les grandes orientations pour l’année à venir.

Malheureusement mes obligations professionnelles m'ont éloigné de notre commune jusqu'à ce soir mais j'ai travaillé tous les sujets avec Patrick PANNETIER qui a donné le point de vue de notre groupe sur les comptes administratifs 2016 et sur les perspectives 2017 que la majorité municipale a annoncés.

Mon TGV est arrivé à Avignon à 19h20 et j'ai fait tout mon possible pour rejoindre mon collègue en plein conseil municipal.

J'ai pu participer aux 10 dernières minutes de ce débat mais il était important pour moi d'être présent même peu de temps malgré les contraintes énoncées plus-haut pour montrer que nous faisons le maximum pour être à tous les rendez-vous importants de notre commune.

Depuis cette année nous ne prenons plus acte du débat d'orientation budgétaire mais nous devons voter.

Afin qu'il n'y ait pas de malentendus comme lors du dernier conseil communautaire, j'ai pris la parole en fin de séance pour rappeler que le vote concerne la tenue du débat et non les orientations budgétaires.

Philippe Pécout, d'abord surpris de mon intervention et croyant que j'allais relancer le débat qui avait déjà eu lieu sans moi, m'a ensuite confié que j'avais bien fait de donner cette précision.

La tenue du débat a été votée à l'unanimité.

Nous avons également abordé le sujet de la citation à comparaître de M. Dauzon pour que le conseil municipal sache si c'est M. Philippe Pécout ou M. le Maire qui attaque M. Dauzon.

C'est une question qui avait du sens car il a énuméré en début de conseil municipal les nombreux contentieux dans lesquels la commune est partie prenante et il y en a pas mal. Mais en égrainant cette longue liste, il n'a pas fait état du procès en question.

M. le Maire a alors précisé que c'est bien M. le Maire et non Philippe Pécout qui attaque M. Dauzon et que nous aurons l'occasion de traiter le sujet lors d'un prochain conseil municipal.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article