Publié par yves.cazorla.over-blog.com

La piscine de Lascours : une perte de 556 000 € par an sur le budget communal

La piscine de Lascours : une perte de 556 000 € par an sur le budget communal

La piscine de Lascours est un gouffre financier :

La chambre régionale des comptes (CRC) indique que d’après les éléments fournis, elle présente un déficit de 556 000 € par an en moyenne qui plombe un peu plus le budget de la commune (24 agents y sont affectés).

La CRC relève également qu'aucune mise aux normes ni de maintenance lourde n'ont été entreprises durant la période auditée (2011-2015). L'équipement est vieillissant et le coût des travaux de mise à niveau est maintenant estimé à 2.6 M€.

Aucune action économique depuis 20 ans

Mais qu’a fait cette majorité depuis plus de 20 ans pour remédier à ce problème ?

Pas grand-chose, pas de communication et aucune action économique.

D'autant que la CRC dit qu’un audit externe diligenté sur la piscine par la commune en 2010 invitait déjà la collectivité à «élargir le champ de la réflexion à l’intercommunalité».

N'oublions pas que les responsabilités de Président de la communauté de communes RCL et de Maire de Laudun-l'Ardoise étaient exercées par une seule et même personne de 2008 à 2012.

Quelles ont été les démarches effectuées dans cette période sur ce sujet ? Nous n'avons pas eu de réponse.

Un transfert à l'agglo doit être envisagé

Nous le disons depuis longtemps la piscine devrait être prise en charge par l'intercommunalité parce qu'elle dépasse le cadre de la commune et donc qu’elle est selon nous d’intérêt communautaire alors que seul Laudun-l'Ardoise l'assume.

Depuis le 1er janvier 2013, la communauté d'agglomération du Gard Rhodanien a remplacé la communauté de communes RCL .

Quelle est aujourd'hui la stratégie de la municipalité vis à vis du problème concernant la piscine à court terme et à long terme si le transfert à la Communauté d'Agglomération du Gard Rhodanien s’avère impossible ? Un partenariat public/privé ? Sa fermeture ?

Pourquoi la municipalité de Laudun-l'Ardoise réagirait-elle aujourd'hui alors qu'elle n'a rien anticipé et a laissé la situation se dégrader depuis de longues années. Une prise de conscience soudaine grâce au rapport de la CRC ?

La gestion des affaires municipales est vraiment inquiétante. A suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article