Publié par yves.cazorla.over-blog.com

Première intervention intégrale de Y. CAZORLA pour le groupe "Laudun l'Ardoise Renouveau" après l'introduction de M.  le Maire (Photo ML)

Première intervention intégrale de Y. CAZORLA pour le groupe "Laudun l'Ardoise Renouveau" après l'introduction de M. le Maire (Photo ML)

"M. le Maire, Nous venons de voter votre compte administratif 2015, et nous allons maintenant débattre de votre budget 2016.

Vous avez transmis un rapport d’orientation budgétaire, comme l’exige la nouvelle loi NOTRE, qui impose plus de transparence, concernant les finances des communes, sauf que, dans votre document, il y a moins d’éléments, sur les orientations budgétaires de l’année en cours, que sur les documents, que vous avez fournis les années précédentes.

Il n’y a aucune information, sur les taux d’imposition pour 2016.

Vont-ils rester stables ? Ou être revus à la hausse ? Nous venons d'avoir la réponse, il y aura une augmentation.

J’estime que c’est un élément, essentiel du budget, et ce en quoi votre document n’est pas conforme.

Nous verrons, si cela a des conséquences, pour le vote de votre budget.

Ceci montre, que vous ne souhaitez pas la transparence. Et j’en veux pour preuve, le peu d’information que vous joignez à la convocation des conseils municipaux, ou nous n’avons, même pas les documents, que nous devons approuver en séance. Vous souhaitez que nous nous déplacions pour les obtenir.

Nous venons de voter un point proposé par le SITDOM et la commune, sur la maitrise du bilan carbone. Si vous souhaitez aller dans ce sens il faut aller jusqu’au bout, en évitant de nous faire déplacer pour rien.

Vous avez dit tout à l'heure merci pour les composteurs, je vous dis merci pour le bilan carbone.

Et si c’est le bilan papier qui vous préoccupe, il y a l’informatique, par mail, plus rapide et plus économique.

M. le Maire, la transparence, c’est aussi communiquer les projets de délibérations avec la convocation, pour voter en connaissance de cause.

Ça aussi je l’ai dit et répété plusieurs fois.

Ça ne coute rien et j’avoue que je ne comprends pas de quoi vous avez peur. Peut-être avez-vous peur d’avoir plus de questions auxquelles vous n’avez pas de réponses.

Pour revenir au budget, vous pointez comme toujours le contexte national, et vous avez raison.

Mais ce n’est pas nouveau. On le sait depuis longtemps, et on aurait dû réagir depuis longtemps déjà.

Je vous signale quand même que c’est le parti que vous soutenez qui est au pouvoir depuis 2012. Il faut assumer.

Evidemment, Il faut économiser. Et on vous le dit depuis des années. Vous pouvez écouter les enregistrements des conseils municipaux, et notamment ceux des débats d’orientation budgétaire. Mais, avez-vous vraiment l’intention d’économiser ?

Vous insistez sur la biennale des arts, qui nous a couté 70 000 € en 2013. Je n’ai rien contre l’art mais je sais que ça n’a profiter ni aux Laudunois ni aux Ardoisiens. Il n’y a aucun retour sur investissement ? C’est une perte financière et celle-là ne vient pas de l’état.

Nous savons tous ici, que la culture est essentielle dans l’esprit d’ouverture et de tolérance pour notre société. Il faut savoir la promouvoir prioritairement, auprès de nos administrés, et de façon financièrement acceptable.

Vous insistez sur l’étoile de Bessèges. Je rappelle que c’était la communauté de communes Rhône-Cèze-Languedoc qui s’était engagée en son temps dans un partenariat pour 5 ans, et l’agglo a dû reprendre ce partenariat à la dissolution de RCL.

Mais le cout engagé pour cette manifestation, ne faisait pas l’unanimité à l’agglo, qui s’est retirée en 2014, dès la fin des 5 années de partenariat.

Ce qui est cher pour l’agglo, qui a un budget de 60 millions d’euros, ne serait-il donc pas cher pour la commune de Laudun-l’Ardoise toute seule, avec un budget 5 fois inférieur ?

C’est donc a minima 40 000 € supplémentaires de dépenses pour la commune, hors subventions, chaque année, pendant 5 ans.

Le retour sur investissement est totalement dérisoire. C’est encore une perte financière, et celle-là ne vient pas, non plus, de l’état.

Lors du discours des vœux, vous avez dit vouloir faire des économies. Je pense que j’ai dû, mal entendre.

Autres point, les multiples procédures de modification du PLU, depuis le début du mandat, ont un coût qui n’est pas négligeable.

Pourtant, il y a eu plusieurs erreurs et on vous a, là aussi, maintes fois, alerté.

Mais vous avez insistez, malgré nos alertes, et ceci nous a encore couté beaucoup d’argent, puisque tout a été annulé par la suite.

Et ce n’est pas fini, puisque vous avez aussitôt lancé une procédure, sur le même sujet mais différemment, car celle-ci est nommée d’intérêt général pour marché U.

Est-ce vraiment l’intérêt général qui vous anime ? ou un entêtement personnel, pour ne pas admettre que vous vous êtes trompé.

Savez-vous, que votre entêtement, va encore couter cher aux habitants de la commune.

Je note que nous n'avons aucune information sur ce sujet alors que vous vous êtes engagé ici à le faire.

Nous avions préconisé, bien en amont, de revoir complètement le PLU de la commune, pour construire une stratégie qui vous faisait défaut, et qui, économiquement parlant, nous pénalisait lourdement.

La suite nous a donné raison. Et même, si c’est venu un peu tard, vous avez entendu le message, et vous l’avez initiée.

Pourtant, là encore, vous vous êtes entouré d’une équipe un peu démesurée, avec un cabinet conseil bien fourni, et un urbaniste.

Je sais comme vous que ce n’est pas gratuit, et que le coût est conséquent pour la commune et ses habitants.

Je pose encore une fois la question, êtes-vous sûr que vous voulez faire des économies ?

Dans votre rapport d’orientation budgétaire, vous signalez des pertes financières, notamment sur les attributions de compensation.

Là aussi, vous avez raison, la perte sur les attributions de compensations, est une perte conséquente.

Mais tout le monde doit savoir, que même en période de vache maigre, Laudun-l’Ardoise bénéficie de la plus importante attribution de compensation du Gard Rhodanien.

Elle était de 3 702 275,68 € en 2014, contre 2 915 878,55 pour Bagnols sur Cèze ou 1 917 413,53 € pour Pont saint Esprit.

Et pour vraiment se rendre compte que tout le monde n’a pas notre chance, on peut citer Connaux, qui a 56 667,00 € (soit 65 fois moins que Laudun-l’Ardoise) ou Cavillargues avec 11 858,00 € (soit 312 fois moins que Laudun-l’Ardoise) ou encore Saint Pons la Calm avec 5 080,00 € (soit 728 fois moins que Laudun-l’Ardoise).

Vous parliez, vous et votre prédécesseur, du désengagement de l’état depuis 2008, mais vous n’avez pas anticipé. C’est une erreur stratégique.

Je pourrais encore commenter votre façon de gérer, avec des charges de personnel qui représentent en 2015, 59% des dépenses réelles de fonctionnement.

C’est bientôt tout le budget qui partira en charges de personnel.

Là encore, ce n’est pas arrivé d’un coup et c’est bien votre politique de recrutement électoraliste à vous et à votre prédécesseur qui est en cause.

Ce sont les habitants qui en font les frais, qui s’appauvrissent, qui ne consomme plus, parce que, eux, réalisent rapidement qu’il faut faire des économies. Et par ricochet ce sont des petites entreprises et des emplois dans le secteur privé qui sont menacés.

Vous avez indiqué tout à l'heure vouloir maitriser les dépenses de personnel à l'avenir, on demande à voir.

M. le Maire, vous avez choisi de vendre des biens communaux, pour faire rentrer de l’argent dans les comptes de la commune, mais faites attention à ne pas faire n’importe quoi.

Il faut bien prendre conscience qu’en agissant de la sorte on agit sur le court terme. Et cela n’a aucun effet sur le long terme, sauf de dilapider le patrimoine de la commune, parce que nous vivons au-dessus de nos moyens.

Que diriez-vous d’un ménage qui serait obligé de vendre la télévision et le canapé pour payer ses factures ?

Cela confirme qu’on est encore dans la réaction et non dans l’anticipation, même si j'ai noté une prise de conscience de votre part dans votre discours, à l'instant.

A ce sujet, il est bon de rappeler que le compte de la commune, a enregistré en 2014 une recette de 400 000 €, pour la vente de terrain pour la Rhodanienne.

Une aubaine pour un budget 2014 aux abois avec un déficit global de 132 000€ sur l’exercice.

Je voudrais, pour finir, mettre l’accent sur un impôt masqué, de 105 000 €. Vous voyez à quoi je pense ?

C’est la somme que vous faites prélever par l’agglo avec la taxe des ordures ménagères et que l’agglo reverse à la commune.

C’est ce qu’on appelle la part propreté, et vous n’avez jamais expliquée ce prélèvement supplémentaire aux habitants.

Jusqu’en 2009, le budget communal prenait en compte une partie de la gestion et du traitement des ordures ménagères.

En 2010, avec l’intégration de cette compétence à RCL, on a prélevé sur la taxe foncière la somme exacte du coût de ce service qui s’est traduit par des augmentations en moyenne de 50% et, à partir de 2013, un impôt supplémentaire masqué est apparu, d’environ 105 000 € pour les habitants de Laudun.

Je suppose que cet impôt est reconduit en 2016 auquel va encore s'ajouter la hausse des taux d'imposition. C’est injuste envers nos concitoyens qui n’y sont pour rien si les dotations sont en baisse et si le premier édile de la commune n'a pas fait d’économie.

En conclusion, tout ce qui vient d’être énoncé ne nous rassure pas et je vous informe que le groupe "Laudun l’Ardoise Renouveau" n’approuve pas votre politique communale et donc votre gestion budgétaire."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article