Publié par yves.cazorla.over-blog.com

Ce sera +56% pour la taxe d'habitation et +7% pour la taxe foncière

Ce sera +56% pour la taxe d'habitation et +7% pour la taxe foncière

Conseil municipal décisif le 31 mars 2016

Le document présentant le budget primitif 2016 de la commune a été diffusé aux conseillers municipaux pour le vote des taux des impôts locaux et celui du budget de la commune pour l'année 2016.

Le conseil municipal qui va décider, se réunit en séance publique le 31 mars 2016 à 18h00 au 1er étage de la médiathèque, rue de Boulogne à Laudun.

Vous pouvez venir nombreux pour montrer, par votre présence, votre désapprobation 

Le vote du compte administratif 2015 et le débat d'orientation budgétaire qui se sont tenus le 9 mars 2016, avaient permis de dévoiler les diverses dépenses inutiles en 2015, celles prévues en 2016, la volonté de vendre des biens communaux pour renflouer les comptes et celle d'augmenter les taux d'imposition pour les ménages Laudunois et Ardoisiens sans en préciser le niveau.

 

TEOM: +25% en 2015, Agglo: +1336% en 2015 et

+56% de la taxe d'habitation et 7% de la taxe foncière en 2016 

Le voile est tombé. Ce sera +56% pour la taxe d'habitation et +7% pour la taxe foncière sur le bâti à Laudun-l'Ardoise (photo : extrait du document original du BP 2016). C'est énorme et c'est inadmissible !

Ces augmentations sont conséquentes pour les contribuables Laudunois et Ardoisiens qui ne se sont pas encore remis des 25% d'augmentation de la taxe des ordures ménagères et de celle de 1336% imposée par l'agglomération sur la taxe foncière en 2015.

A ces augmentations, il faudra rajouter l'augmentation des bases d'imposition qui sont réajustées chaque année et l'augmentation des taux qui vont bientôt être votés au conseil départemental.

Le taux prélevé par l'agglo ne change pas en 2016 mais cette part subira également l'augmentation des bases d'imposition.

A noter que le conseil départemental devrait voter prochainement une augmentation de +10% de la taxe foncière. Cette augmentation de 10% s'ajoutera à celle de +7% que nous allons voter pour notre commune.

Les élus de la majorité municipale l'ont dit "sans complexe" mais également sans compassion  pour les Laudunois et les Ardoisiens lors du conseil municipal du 9 mars 2016 : "la variable d'ajustement de la commune, c'est la hausse des taux d'imposition".

C'est presque 500 000 € de bonus annuel supplémentaire pour le budget de la commune.

On voit que tout repose encore sur les ménages. Comment s'étonner qu"ils consomment de moins en moins et que l'économie soit au ralenti. Eux savent qu'il faut faire des choix et des économies ; ce sont leurs seules variables d'ajustement.

L'état se désengage en réduisant les dotations versées aux collectivités qui pour la plupart ont anticipé et fait les choix de gestion nécessaires au maintien des services à disposition de la population sans pénaliser le contribuable qui subit toutes les contraintes budgétaires venant du plus haut de l'état depuis des années.

Les choix de la commune de Laudun-l'Ardoise, qui vit depuis longtemps, au-dessus de ses moyens, sont de maintenir le même cap et de continuer dans la même direction en pénalisant lourdement une fois de plus ses habitants.

Pour plus de renseignements sur les choix contestés de la majorité municipale, voir l'article sur le débat d'orientation budgétaire ici...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre 29/03/2016 19:35

Conernant la hausse de la taxe habitation et de la taxe fonciere dans les proportions annoncees ceci est tout simplement scandaleux.. Le pourcentage de hausse de ces taxes n est pas admissible et va engendrer des situations delicates pour les menages a faible voire a moyen revenu ...proprietaire depuis peu sur Laudun , j ai tres mal, meme pas du tout digere la flambee de la derniere taxe ordures menageres, tout simplement du racket au vu des prestations dans ce domaine. Venant d une commune tres proche aux impots bien moindres j ai l impression de m etre loudelent trompe sur la capacite d une gestion saine de l equipe municipale en place .. Monsieur le depute n a pas laisse les bonnes consignes pour preserver sa population d un tel abus fiscal.. Vivement les municipales...