Publié par yves.cazorla.over-blog.com

Franck PROUST, Valérie WAGNER et Yves CAZORLA devant de nombreux Laudunois et Ardoisiens
Franck PROUST, Valérie WAGNER et Yves CAZORLA devant de nombreux Laudunois et Ardoisiens
Franck PROUST, Valérie WAGNER et Yves CAZORLA devant de nombreux Laudunois et Ardoisiens
Franck PROUST, Valérie WAGNER et Yves CAZORLA devant de nombreux Laudunois et Ardoisiens

Franck PROUST, Valérie WAGNER et Yves CAZORLA devant de nombreux Laudunois et Ardoisiens

La salle du foyer communal du parc Jacques BREL de l'Ardoise était comble ce vendredi 7 février 2014. Les Laudunois et les Ardoisiens ont une nouvelle fois répondu présents à l'invitation d'Yves CAZORLA pour la deuxième réunion participative sur les finances locales.

Un public toujours plus nombreux s'était déplacé pour soutenir Yves CAZORLA qui était accompagné de Franck PROUST, Député européen, 1er adjoint au Maire de Nimes et secrétaire national de l'UMP et de Valérie WAGNER, adjointe au Maire d'AVIGNON.

L'objectif de ces réunions est de faire participer le public qui donne son avis sur les affaires de la commune et son point de vue sur les décisions à prendre pour bien vivre à Laudun-l'Ardoise.

Cette démarche est tout à fait nouvelle pour les habitants de la commune qui n'ont jamais pu s'exprimer ces 19 dernières années et les trois mandats successifs du Maire sortant.

Il n'y a pas de quoi être surpris que ce soit un grand succès avec le discours d'un candidat qui va dans le sens des attentes des concitoyens.

Malgré un agenda trés chargé, Franck PROUST a tenu à venir soutenir Yves CAZORLA, candidat pour les prochaines élections municipales. Il a donné un éclairage sur la situation nationale et les décisions prises à contre sens par François Hollande et son gouvernement qui ont un impact sur les collectivités locales.

La baisse des dotations de l'état de 1,5 milliards en 2014 et 2015, la réforme des rythmes scolaires qui met en difficulté les collectivités locales, la réforme territoriale qui supprime le conseiller territorial, etc. ont été passés en revue par le Député europeen qui sera numéro deux sur la liste UMP dans le sud ouest pour les prochaines élections européennes qui auront lieu le 25 mai 2014. 

Valérie WAGNER a ensuite donné une vision technique et pertinente sur la constitution d'un budget communal pour une gestion en bon "Père de famille" afin de ne pas être dans le rouge comme à Pont saint Esprit ou à Laudun-l'Ardoise.

Elle a mis en évidence les points importants que les élus doivent prendre en compte pour une bonne gestion de la commune.

Yves CAZORLA a complété cette démonstration en donnant des précisions sur le budget de la commune et les pistes à explorer pour améliorer la situation financière dans laquelle se trouve notre commune.

La dette colossale et l'augmentation importante des impôts locaux sur le dernier mandat (2008 - 2014) a également été abordée avec 24% pour Laudun-l'Ardoise juste derrière Pont Saint Esprit (33%) et largement au-dessus des autres communes comme Bagnols sur Cèze (8%), Roquemaure (6%), etc. Ce qui prouve que le bonnet d'âne décerné à Patrice PRAT est  amplement mérité avec la note peu glorieuse de 1/20 loin du territoria d'or obtenu par Patrick VACARIS, Maire de Rochefort du Gard et sa Directrice générale des services, Valérie WAGNER.

Dans ce contexte, Yves CAZORLA a pris l'engagement de ne pas augmenter la fiscalité locale pendant le prochain mandat municipal (2014 - 2020) car le Maire sortant a suffisamment fait les poches des habitants dans une période de crise où leur pouvoir d'achat n'a fait que diminuer. Il lancera dès la prise de fonction un audit des finances dont les conclusions seront rendues publiques.

Il a aussi pris l'engagement de mettre en place un plan économie afin d'absorber la réforme des rythmes scolaires et la baisse des dotations de l'état pour les prochaines années :

  • en supprimant les nombreux gaspillages  (les travaux inutiles comme les halles Planchon, le gouffre de la biennale des arts, etc.) engagés par le Maire sortant,
  • en faisant des concertations élargies avec les habitants pour ne dépenser que ce qui est utile et qui va améliorer la vie des Laudunois et des Ardoisiens,
  • en favorisant le développement de l'activité économique,
  • en internalisant les prestations qui peuvent l'être et qui sont aujourd'hui sous-traitées (en premier lieu l'urbanisme et d'autres contrats en fonction des compétences disponibles); la gestion de l'eau et de l'assainissement doit être regardée de près car les coûts augmentent systematiquement de 3% à 4% par an sans réaction du Maire sortant.

​Il a ajouté qu'un audit organisationnel est envisagé pour optimiser les services municipaux et redonner de la motivation au personnel. Contrairement aux rumeurs colportées par la majorité municipale, personne ne sera laissé sur le bord du chemin.

Le jeu des questions réponses, très attendu, a été apprécié par tous les participants qui ont également fait beaucoup de propositions pour leur commune.

La verre de l'amitié a permis de clôturer une réunion encore une fois réussie.

Coordonnées et comité de soutien

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article